Immigration

Carte de l’Allemagne colorée de rouge sous une loupe
© beugdesign / Fotolia

Vous aurez éventuellement besoin d’un visa pour pouvoir travailler en Allemagne. Cela dépend de plusieurs facteurs, l’un d’eux étant votre nationalité et un autre la qualification professionnelle que vous avez obtenu dans votre pays d’origine.

Les ressortissants de l’UE, de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse

Si vous être originaire d‘un État membre de l’Union Européenne, de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège ou de la Suisse, vous pouvez entrer sur le territoire allemand et travailler sans visa. Vous aurez juste besoin d’une pièce d’identité en cours de validité. Si vous avez besoin d’une reconnaissance de votre qualification professionnelle, cela dépend de si vous voulez exercer une profession réglementée ou non réglementée.

Ressortissants de pays tiers

Si vous êtes ressortissant d’un pays tiers, vous devez dans la majorité des cas faire une demande de visa si vous souhaitez acquérir plus de compétences en Allemagne en vue d’une demande de reconnaissance de votre qualification professionnelle ou travailler en Allemagne. Il existe plusieurs possibilités pour faire une demande de visa. Utilisez le « Quick-check » de « Make it in Germany » pour avoir des informations sur la migration de main- d’œuvre vers l’Allemagne.

Visa pour les professionnels qualifiés

Si vous avez effectué une formation professionnelle non universitaire dans votre pays d’origine, vous devez faire une demande de reconnaissance de votre qualification professionnelle depuis ce dernier. En principe, vous devez avoir une formation professionnelle dans un métier en tension pour pouvoir faire une demande de visa. Vous trouverez tous les métiers en tension sur la liste positive de l’Agence pour l’emploi, et, en parallèle, vous pouvez déjà vous mettre à la recherche d’un emploi. Si le centre compétent en Allemagne vous délivre une reconnaissance totale, vous pouvez déposer votre demande de visa. S’il s’avère toutefois au cours de la procédure de reconnaissance que vous devrez compléter votre qualification en Allemagne, vous pouvez déposer une demande de visa spéciale pour la reconnaissance des qualifications professionnelles obtenues à l’étranger.

Conditions spéciales dans le Bade-Wurtemberg : PuMa

Dans le Land du Bade-Wurtemberg vous pouvez dans le cadre du projet modèle pour professionnels étrangers basé sur un système de points (PuMa) exercer des professions en Allemagne qui ne font pas partie des métiers en tension. Une condition importante est un bon niveau en allemand (au moins B1).

Visa pour la reconnaissance des qualifications professionnelles obtenues à l’étranger

Si vous avez fait la demande de reconnaissance de votre qualification professionnelle depuis votre pays d’origine, il est possible qu’au cours de l’étude de votre dossier, le centre compétent constate des différences substantielles par rapport à la qualification professionnelle allemande. Dans ce cas, vous n’obtenez pas la reconnaissance totale et il vous manque des qualifications et des cours pour compléter votre qualification dont certains ne peuvent être effectués qu’en Allemagne. Vous pouvez alors partir pour l’Allemagne avec un visa spécial. Ceci s’applique aussi lorsque vous ne devez plus passer qu‘un examen pour obtenir la reconnaissance totale. Dans ce dernier cas, une promesse concrète d’embauche et l’approbation de l’Agence fédérale pour l’emploi sont toutefois requises. La base juridique de ce visa est l’article 17a de la Loi sur le séjour des étrangers. Une fois que vous avez passé la mesure de compensation ou l’adaptation des qualifications avec succès, vous devez faire la demande d’un nouveau visa pour l’Allemagne pour lequel certaines conditions doivent être remplies. Cela peut par exemple être un visa pour professionnels qualifiés, pour universitaires ou pour une activité indépendante.

Travailler pendant la mesure de compensation ou l‘adaptation des qualifications

Au cours de la mesure de compensation ou de l’adaptation des qualifications, vous pouvez travailler en Allemagne dans le secteur pour lequel vous êtes qualifié. Si vous souhaitez par exemple obtenir une reconnaissance afin d’exercer le métier d’infirmier, vous pouvez déjà travailler sans restrictions comme aide-soignant(e) dans le domaine des soins de santé. La condition ici est une proposition d’embauche après la reconnaissance. Vous pouvez aussi exercer un métier qui n’a rien à voir avec la mesure de compensation ou l’adaptation des qualifications, mais pendant 10 heures par semaine au maximum.

Visa pour universitaires

Si vous avez un diplôme universitaire reconnu en Allemagne ou un diplôme universitaire équivalent à un diplôme allemand, vous pouvez demander la Carte bleue européenne ou un visa pour exercer une activité lucrative conformément à l’art. 18 de la loi sur le séjour des étrangers. Dans le cadre des professions réglementées sur la base d’études supérieures, vous devez fournir un contrat de travail et une reconnaissance totale. Pour les professions universitaires non réglementées, vous devez fournir un contrat de travail et une évaluation d’attestation si vous voulez obtenir un tel visa pour exercer une activité lucrative ou une Carte bleue européenne. Pour la Carte bleue européenne, vous devez atteindre un salaire annuel déterminé. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site internet de l’Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF).

Visa pour exercer une activité indépendante

Si vous voulez créer une entreprise en Allemagne ou y exercer une activité libérale, vous n’avez pas besoin d’un visa de salarié, mais d’un visa spécial pour indépendants conformément à l’art. 21 de la loi sur le séjour des étrangers. Cet article définit les conditions à remplir pour exercer une activité indépendante en Allemagne, par ex. l’intérêt économique de l’Allemagne et un financement garanti, pour ne citer que celles-là. Ces conditions doivent être remplies pour obtenir un visa pour indépendants. Si vous souhaitez créer une entreprise, par exemple un atelier artisanal, vous devez par ailleurs absolument vérifier si cette activité est réglementée ou non. Si elle est réglementée, vous avez dans tous les cas besoin d’une reconnaissance.