Samad Hamuch – Reconnaissance comme électronicien en automatisation

elektroniker-hamuch-715x280
Samad Hamuch

Je suis fier d’y être arrivé !


En Allemagne, je peux me réaliser professionnellement.


Samad Hamuch a tout misé sur une carte, a arrêté sa formation en Allemagne et a demandé avec succès sa reconnaissance comme électronicien en automatisation. Aujourd’hui, il est tout à fait dans son élément.


Nom Samad Hamuch
Âge 26
Profession de référence Electronicien en automatisation
Abschluss Pays d’obtention du diplôme Espagne
Travaille comme Electronicien de maintenance du matériel roulant

Pour moi, la reconnaissance signifie …

... la meilleure voie d’accès au marché allemand du travail.


Mon conseil

Montrer de l’engagement et ne pas avoir peur, on y arrivera !


Du chômeur en Espagne au spécialiste recherché en Allemagne : l’histoire de Samad Hamuch est une histoire de succès. Dans son pays, le jeune homme de 26 ans avait suivi une formation dans un métier d’avenir : électronicien en génie électrique et automatisation. Mais du fait de la crise économique en Espagne, il n’avait pas trouvé de travail. Il fallait qu’il trouve autre chose. En faisant des recherches sur Internet, il est tombé sur un projet qui aide les jeunes Européens à s’engager dans une formation professionnelle en entreprise et qui leur permet de rencontrer des entreprises allemandes. « J’ai déposé un dossier de candidature, et ça a marché ! Je suis venu en Allemagne à l’été 2015 et j’ai commencé une formation d’informaticien spécialisé dans la région de Hanovre. »

Durant cette période, Samad Hamuch attire l’attention d’un recruteur d’une bourse d’emploi espagnole qui recrute des spécialistes pour la Deutsche Bahn, la société des chemins de fer allemands. Lors de l’entretien, le jeune homme peut faire valoir ses compétences et aussi ses connaissances de l’allemand qu’il avait déjà acquises en Espagne. Mais il ne pourra pas être embauché tout de suite. En effet, il lui manque la reconnaissance de sa formation. Il fait de nouvelles recherches sur Internet et prend un rendez-vous de consultation auprès de la Chambre d’industrie et de commerce (CIC) de Hanovre. « J’étais motivé et je voulais y arriver. J’aime mon métier qui associe la technique et l’innovation. » Pour pouvoir travailler à nouveau dans le métier qu’il a appris, Samad Hamuch va tout miser sur une carte. Il arrête sa formation pour se concentrer totalement sur la procédure de reconnaissance. Il fait sa demande fin 2015. Mais sa formation ne sera que partiellement reconnue. Il devra compenser les principales différences en matière d’automatisation par une adaptation des qualifications.

Samad Hamuch ne va pas abandonner la partie pour autant. Mais d’abord, il devra déménager en Sarre pour des raisons personnelles. Ensuite, il reprend contact avec la CIC, en Sarre cette fois. Par son entremise, il va se faire conseiller par le réseau « Intégration par la qualification (IQ) » sur les moyens d’obtenir sa reconnaissance et sa qualification. Il suit un stage d’adaptation des qualifications à l’organisme de contrôle technique TÜV Nord. Il acquiert le savoir et les capacités nécessaires dans le domaine de l’automatisation qui n’étaient pas au programme de sa formation en Espagne. Le réseau IQ prend aussi en charge le financement. Entre temps, Samad Hamuch fait de l’intérim dans une petite entreprise qui l’envoie dans toute l’Allemagne effectuer des travaux de montage, notamment pour la domotique. Les connaissances pratiques qu’il y acquiert lui permettront de raccourcir l’adaptation des qualifications à deux mois. Il passera l’examen avec succès et obtiendra la reconnaissance totale en août 2016.

Depuis septembre 2016, Samad Hamuch travaille comme électronicien de maintenance du matériel roulant aux ateliers de la Deutsche Bahn à Munich. Responsable de l’entretien et de la maintenance des trains, il est tout à fait dans son élément. « Je suis très content et fier d’avoir suivi cette voie. Ici, j’ai une meilleure qualité de vie et la reconnaissance m’a permis d’avoir un emploi intéressant et sûr. »

Photo : © Portail « Reconnaissance en Allemagne »/BIBB : Robert Funke

L’entretien avec Samad Hamuch a eu lieu en mars 2018. Pour la procédure de reconnaissance, il a été aidé et conseillé par la CIC de Hanovre, la CIC de Sarre ainsi que par l’association saaris saarland.innovation&standort dans le cadre des projets Service de développement des diplômes étrangers (SEAQ) et Agent de qualification pour les métiers en formation en alternance du réseau IQ Sarre.