Une offre de l’Institut fédéral de la formation professionnelle Plus d'informations
Christine Schuller, Commerciale en bureautique (remplacé par commerciale en gestion depuis le 01/08/2014

En Allemagne aussi, j’exerce à nouveau le métier qui me passionne

Un mois après sa demande, Christine Schuller tenait son attestation de reconnaissance entre les mains. Aujourd’hui, elle exerce en Allemagne le métier qu’elle a appris en Roumanie.

Mon conseil
Ne pas abandonner ! Même si ça n’est pas facile, ça en vaut la peine. Obtenir la reconnaissance a été un grand moment !
Perfil
Nom
Christine Schuller
Âge
31
Profession de référence
Commerciale en bureautique (remplacé par commerciale en gestion depuis le 01/08/2014
Abschluss Pays d’obtention du diplôme
Roumanie
Travaille comme
Employée de bureau à Ingolstadt

Mon histoire

„Pour moi, la reconnaissance signifie la sécurité, j’exerce le métier que j’aime, même en Allemagne.“

Vivre en Allemagne a toujours été un des plus grands rêves de la Roumaine âgée de 31 ans. Plusieurs membres de sa famille y vivent depuis des années. Elle a elle-même fréquenté une école allemande à Sibiu pendant 8 ans et on parlait allemand dans sa famille.

La décision de vraiment s’installer en Allemagne était assez spontanée : « Mon mari et moi avons tout simplement décidé de nous lancer. Nous avons fait nos valises et nous sommes venus en Allemagne, sans attentes concrètes », raconte-t-elle. Christine Schuller avait déjà travaillé pendant sept ans comme employée de bureau. « Mon travail me plaisait et je voulais continuer à l’exercer en Allemagne. ». Les premières candidatures qu’elle envoya à plusieurs entreprises étaient tout d’abord restées sans succès. Encouragée par les expériences positives de sa meilleure amie et les conseils de l‘association « Tür an Tür Integrationsprojekte » à Augsbourg, elle a pris contact avec l’IHK FOSA pour déposer la demande de procédure de reconnaissance.  Dès le départ, des conseillers expérimentés ont accompagné Christine Schuller et lui ont donné de précieux conseils pour la préparation. Pour la demande, elle a documenté ses activités, compétences et expériences et envoyé les documents à l’IHK FOSA. « J’ai fait traduire et légaliser tous mes diplômes et certificats avant de déposer la demande. C’était extrêmement important », raconte la commerciale qui, en plus d’une formation continue d’assistante administrative, a fait des études en banque et en finance. 

Un mois après avoir déposé ses documents, Christine Schuller tenait son attestation de reconnaissance entre les mains. Avec la qualification de référence Commerciale en bureautique, j’ai reçu des réponses plus rapides à mes candidatures. « Je suis heureuse d’avoir trouvé un bon emploi par le biais d’une agence de travail intérimaire », déclare Christine Schuller à propos de sa situation actuelle. « J’ai enfin réussi à travailler dans mon secteur de prédilection, et ce, bien plus vite que je ne le pensais ».

Remarque : Mit der Neuordnung im August 2014 ist der Beruf „Kauffrau für Bürokommunikation“ im Beruf „Kauffrau für Büromanagement“ aufgegangen.<}0{>Avec la réorganisation d’août 2014, le métier «  Agente commerciale en bureautique » est intégré au métier « Agente commerciale pour la gestion de bureau.

Photo : © Portail « Reconnaissance en Allemagne »/BIBB

L’entretien avec Mme Schuller a eu lieu en juin 2014. C’est l’organisme « Tür an Tür – Integrationsprojekte gGmbH » (MigraNet – réseau IQ du Land de Bavière) à Augsbourg qui l’a conseillée et accompagnée lors de la reconnaissance de sa qualification professionnelle.
 

Ma procédure en bref

  1. En Roumanie, Christine Schuller a terminé des études dans le domaine bancaire et financier. Elle suit ensuite une formation d’assistante administrative et travaille pendant sept ans comme employée de bureau.
  2. Elle cherche un emploi en Allemagne, sans succès. Elle s’informe auprès du centre de conseil IQ (intégration par la qualification) d’Augsbourg sur la procédure de reconnaissance.
  3. Avant le dépôt de la demande, Christine Schuller rassemble des documents sur son parcours professionnel. De plus, elle fait traduire et certifier ses diplômes.
  4. Elle dépose une demande de reconnaissance comme agente commerciale en bureautique auprès de la Chambre de l’industrie IHK FOSA.
  5. Un mois plus tard, Christine Schuller reçoit déjà son attestation de reconnaissance. Aujourd’hui, elle exerce de nouveau le métier qu’elle a appris.